27 Nov 2018 / 12:00 - 13:00

Aktioun: Becca & co. stoppen – Schluss mat Steierkaddoe fir Immobilienhaien!

Adresse:

[LU] Wärend zu Lëtzebuerg ëmmer méi Leit déi obwuel schaffe Problemer hunn eng gënschteg Wunneng ze fannen, stiechen sech déck Promoteuren a Grondbesëtzer à la Becca & co d’Täsche voll.

De Misär vu Familljen, Elengerzéienden a ville Jonke steet dem enorme Räichtum vun enger klenger Zuel vu Profiteure géigeniwwer.

D’Regierungen ënnerstëtzen des Beräicherung vun e puer Immobilienhaien op Käschte vun de Leit.  Mat de Steiernischen am Immobiliëberäich suergen se dofir, dass des Profiteuren op honnerte Milliounen Immobiliekapital just e puer dausend Euro Taxen d’Joer musse bezuelen. Abordabele Wunnraum entsteet heibäi net.

Des fundamental ongerecht Politik wëllen déi Lénk dofir uprangere mat enger Aktioun am Ban de Gaasperech, engem Quartier dee mat Hëllef vun sou engem Immobiliefong vu Becca & Lux komplett verhonzt gëtt. Mir maachen dat mat grousse Panneauen, déi mat klore Messagë Becca&Co un de Pranger stellen.

Wa mir wëllen e Muechtwuert schwätzen da musse mer zu souvill méiglech vertruede sinn. Kommt muer Dënschdeg de 27. November um 12h an de Ban de Gaasperech (Kaart hei drënner).
—————–

[FR] Tandis que de plus en plus de personnes galèrent à trouver un logement dans leurs frais au Luxembourg bien qu’ils travaillent, de puissants promoteurs et propriétaires de terrains  à la Becca & co. se remplissent les poches.

La misère de familles , parents seuls  et de beaucoup de jeunes s’oppose à la richesse grandissante d’un petit nombre de profiteurs.

Le gouvernement soutient cette course au fric de quelques requins de l’immobilier aux dépens des gens. Grâce à des niches fiscales  il permet à ces profiteurs de ne payer que quelques milliers d’euros de taxes sur un capital immobilier qui apporte des centaines de millions. Ici l’objectif n’est pas de créer des logements abordables.

déi Lénk s’attaque à cette politique fondamentalement injuste par une action au Ban de Gasperich. Ce quartier sera bousillé avec l’aide du fonds immobilier de Becca & Lux. Nous allons manifester notre opposition à ce projet et à la politique qu’il sous-tend par des panneaux revendicatifs dont les messages, frontaux et clairs, mettent à nu Becca&Co.

Il faut qu’on soit nombreux et nombreuses, si nous voulons être entendu.e.s.  Venezdemain, mardi le 27 novembre à 12h au Ban de Gaperich (plan ci-dessous).