15 Déc 2017 / 19:00 - 21:00

Vendredi Rouge: “La révolution d’Octobre à l’épreuve de l’histoire”

Adresse:

Le centième anniversaire de la révolution russe de 1917 a suscité de multiples livres, articles, séminaires et conférences. Cela a été l’occasion de réexaminer un des événements fondateurs du XXe siècle : une authentique révolution populaire dont les ondes de choc ont retenti non seulement en Europe mais dans le monde entier.

Le Parti bolchévique qui a dirigé la révolution d’Octobre l’avait conçue comme le premier acte d’une révolution socialiste européenne puis mondiale. Mais l’échec de la vague révolutionnaire après 1917 a trouvé la Russie, devenue l’Union soviétique, bien seule face au monde capitaliste.

L’Etat et la société qui se sont développés par la suite, loin de la démocratie ouvrière et populaire de 1917, ont été le sujet de bien de controverses. L’Union soviétique était-elle socialiste sur le chemin du communisme, comme l’affirmait l’idéologie officielle, repris notamment par les partis communistes dans l’orbite de Moscou ? Etait-elle socialiste de quelque manière que ce soit, ou plutôt un capitalisme d’Etat ou ‘Etat ouvrier dégénéré’, comme le disaient ses critiques de gauche ?

Pour ceux qui se réclament du combat pour le socialisme ou qui cherchent tout simplement une alternative au capitalisme néolibérale il reste important d’étudier le sort de la première révolution socialiste. Non pas pour pouvoir coller une étiquette et continuer son chemin, mais pour voir l’Union soviétique dans toute sa complexité et avec toutes ses contradictions, du début jusqu’à la fin. C’est ce qui qui peut permettre de comprendre ses vrais mécanismes et sortir du piège « tout ce qui n’est pas capitalisme est forcément socialisme, et inversement».

Présentation de l’orateur : Denis Paillard est directeur de recherche émérite au CNRS, Paris, spécialiste de le Russie. Il est éditeur et co-traducteur de plusieurs livres de Moshe Lewin, notamment Le Siècle Soviétique (Fayard) et Russie/URSS/Russie (Syllepse-Page 2).

______________________________________________________________________________

Vendredi, 15 décembre à 19 heures

au Théâtre du Centaure “Am Dierfgen”

4, Grand-Rue L-1660 Luxembourg